The observatory

The Observatory

Singapour

Concert, 2015

Voici ce que l’on pouvait lire dans le journal Libération le 19 mars 2015 à propos de The Observatory, groupe de Singapour que nous accueillons :
«La scène musicale insulaire ne renferme pas un gisement de talents exportables. The Observatory est un groupe qui témoigne cependant de la bonne volonté ambiante - et de ses limites afférentes. Apparu en 2001, le quatuor a déjà sorti six albums et testé à peu près autant de styles, entre dark folk, electronica, post-rock, prog’ et noise. Assez habitée sur scène - pour autant qu’on ait pu en juger sur vidéo - la bande qui, aux dernières nouvelles, paraît frayer entre The Cure (période Pornography) et Joy Division, a réussi à tisser des liens à l’étranger et tourne régulièrement. L’Etat lui verse une aide annuelle de 130 000 dollars singapouriens (90 000 euros), ce que la bassiste Vivian Wang assume sans problème : «Cet argent, c’est celui du peuple et nous estimons que les artistes ont un rôle à tenir dans la société en se faisant notamment l’écho de ceux qui n’ont pas la possibilité de s’exprimer.» Un état d’esprit potentiellement frondeur qui trouve ses limites dans la délivrance d’une autorisation, sans laquelle il n’est pas possible de jouer. «Le caractère expérimental de notre démarche nous laisse cependant une petite marge de manœuvre», observe Vivian Wang.»