Appletop

Appletop

pop rock

Concert, 2013

Dernière date d'une tournée européenne qui leur aura fait traverser l'Italie, la Slovénie, la Croatie, la Serbie, la Hongrie, la République Tchèque, l'Autriche et l'Allemagne, Appletop et Child Meadow se sont arrêtés au Dojo pour une soirée exceptionnelle. Fourbus et à court de slips propres, un bilan carbone épouvantable, ne se supportant plus mais dormant quand même ensemble, après l'ultime dispute pour choisir quelle cassette entrera dans l'autoradio (Pavement ou Black Flag ?), ils ont donné tout ce qui leur restait pour tenter de satisfaire les attentes d'un public azuréen parfois famélique mais toujours exigeant.
De la pop donc, celle d'Appletop, mélodique et musclée, qui rêve de colleges aux Amériques, qui fait rimer amourette et planche à roulettes, qui boit un peu et court cul nu dans la nuit. Une jeunesse sonique et moderne qui regarde forcément un peu dans le rétroviseur, celui-ci, flouté par la buée des corps qui s'échauffent, ne les informe guère sur ce qui vient de se passer — sur ce qu'il viennent de dépasser.
Puis fut venu le temps de la tempête, le temps fugace de la décharge d'énergie délivrée par Child Meadow. Une guitare, une batterie et un os mille fois rongé mais sur lequel il doit bien rester un peu de viande pour que tant s'y acharnent.